Actrice

portrait-M6
One woman shows

Charlotte a joué 250 représentations de son one woman show écolo, Mise au vert (mise en scène : Francisco E Cunha), à Paris, en province et même à l’étranger, au Cap-Vert avec l’Institut français, ainsi qu’en Suisse, à Genève.

Pour son spectacle, Charlotte a obtenu le Prix des femmes pour le développement durable 2011 décerné par Mondadori et la Fondation Yves Rocher et de nombreux médias ont remarqué la prestation de Charlotte (BIBA, Métro, L’Express, Madame Figaro, M6, Arte, France 3, Ushuaïa TV, France Inter, …). A la demande de Nicolas Hulot, qui était l’invité de l’émission, Charlotte a aussi participé à Vivement dimanche (sketch + interview), présenté par Michel Drucker.

Pour la programmation de Mise au vert au théâtre Les Déchargeurs au moment de la COP21, Charlotte a coécrit et interprété 21 sketchs de Mise au vert, la web-série, entourée de comédiens comme Guillaume Meurice de France Inter.

Pour l’été 2017, à la demande de l’explorateur Patrick Deixonne, qui a traversé l’Atlantique à la rame et  monté les premières expéditions scientifiques françaises pour étudier le continent de plastique, Charlotte a écrit un spectacle spécial d’une quarantaine de minutes : Mise à l’eau (mise en scène : Bérengère Basty).

Son humour et son ton décalé sont le complément parfait de la conférence de l’explorateur, afin de sensibiliser à la problématique de la pollution plastique dans les océans.

Une trentaine de dates a déjà eu lieu (Sète, la Grande Motte, Paris, Lyon, Narbonne, Montpellier, Les Sables d’Olonne, Montier en Der, Toulon, …) et d’autres dates sont à venir (voir agenda).

Charlotte avec Patrick Deixonne et Fred Courant (de Fred et Jamy)
représentation à l’Aquarium de la Porte Dorée – Journées de l’Océan (juin 2018)

Charlotte est actuellement aussi en montage de son prochain one woman show.

Audiovisuel

Charlotte a écrit et joué un très court film « Frater-éternité » (réalisé par Simon Thoral et produit par Cinétévé), pour le mouvement « fraternité générale ! » 2016 (d’autres ont par exemple été réalisés par Elie Chouraqui, Marie Drucker ou Julie Brochen).

Elle a eu le premier rôle féminin dans le court-métrage Le ruban de Moebius de Edouard Blondeau, Prix du public « Fenêtres sur courts », Châtillon, 2012, Sélection « Armoricourt » 2012, Projection à « Matematica e Cultura », Venise, 2013 – conférence La représentation de l’espace-temps au cinéma et visible sur allociné.

Et Charlotte a joué dans le Pilote de la série qu’elle a écrite, Ce que l’on sème, aux côtés notamment de Bruno Solo, William Prunck, Julien Guibert, Gaëlle Marie…








fb_icon_325x325


Photos de tournage

Photos de tournage

Entre décoiffage et mise en pli à l’ancienne et entre chambre obscure, chambre toute blanche et plage ensoleillée… quelques photos […]

Lire la suite